Réouverture ligne ferroviaire Saint-Rambert - Beaurepaire

Réouverture ligne ferroviaire Saint-Rambert - Beaurepaire

Maître de l'Ouvrage / Mandant / Client

Communauté de Communes entre Bièvre et Rhône

Réalisation

2018-2019

Collaboration

BG Mandataire

EY Avocat cotraitant

EY France sous-traitant

Description du projet

Ce projet de réouverture de la ligne Beaurepaire - Saint-Rambert d'Albon, ligne suspendue à l'exploitation depuis 2015, s'inscrit dans un contexte de développement du fret ferroviaire, tout d'abord à l'échelle nationale, avec la création d'outils juridique favorables à la création de lignes capillaires fret et d'opérateurs ferroviaires de proximité, pour des lignes ne pouvant être conservée dans le réseau ferré national.

Dans un contexte régional ensuite, la région Auvergne Rhône-Alpes portant une politique volontariste en faveur du report modal des marchandises vers des modes alternatifs à la route. La ligne étant à proximité du projet INSPIRA de Salaise-sur-Sanne, s'inscrit pleinement dans cette volonté de développement.

Pour permettre une reprise des circulations fret, la ligne doit être rénovée (ligne suspendue à l'exploitation en 2015 pour cause de vétusté de ses installations), doit s'inscrire dans un portage juridique et un modèle économique nouveau (hors périmètre SNCF Réseau), et doit également être un levier pour le développement économique du secteur et capter les flux des entreprises situées à proximité, bénéficiant d'un foncier abordable, tout en étant à proximité de la région Lyonnaise et de la vallée du Rhône

Prestations

BG réalise une mission d''étude de faisabilité et d'assistance à maîtrise d'ouvrage, dans l'objectif de définir les modalités de réouverture et relance des circulations et de l'activité ferroviaire fret entre Beaurepaire et Saint-Rambert d'Albon, sur une ligne SNCF suspendue à l'exploitation depuis 2015.

La mission portée par BG comprend un volet technique, comprenant la réalisation d'un diagnostic technique et environnemental, ainsi que la redéfinition des modalités technique permettant la réouverture de la ligne (définition des aménagements nécessaires sur les métiers voie ferrée, ouvrages d'art, passages à niveau, travaux connexes, coûts des travaux, etc.).

La mission comporte également un volet important sur l'analyse des flux fret futurs captables sur la ligne, avec une analyse des prospects situés à proximité de la ligne pouvant être captés par le ferroviaire en cas de réouverture (réalisation d'entretiens, définition des flux captables, des types de marchandises et des tonnages).

Par ailleurs, la ligne ferroviaire étant aujourd'hui sous la propriété de SNCF Réseau, qui souhaite s'en séparer, la mission comprend également une analyse juridique des modalités de sortie de la ligne du Réseau Ferré National, et de proposition d'outils de portage juridiques pour une exploitation future de la ligne (quelle propriété, quelle exploitation, modèle économique afférent, etc.).