Hôpital de la Tour - Meyrin

Hôpital de la Tour - Meyrin

Maître de l'Ouvrage / Mandant / Client

Gestron Services (Suisse) SA, Genève

Réalisation

2013 - 2018

Collaboration

de Planta et Portier Architectes

Montant des travaux

107 mio EUR

Description du projet

Dans le cadre de l'évolution de son offre médicale, l'Hôpital de la Tour doit agrandir ses surfaces exploitées. Pour se faire, un nouveau bâtiment, le bâtiment B2, est planifié. En parallèle, des services stratégiques du bâtiment B1 sont lourdement réhabilités dont le plateau technique du B1.

Cette extension est fondée sur la volonté du client d'augmenter la capacité d'accueil et d'améliorer la qualité des soins de rééducation fonctionnelle.

Les travaux, d'ampleur importante sont conduits en maintenant la continuité de l'activité de l'hôpital.

Le projet neuf comprend : des chambres réparties sur 2 étages avec locaux communs 24 cabinets de chirurgiens spécialisés 6 cabinets de médecins spécialistes du sport, un centre de rééducation fonctionnelle (comprenant des locaux communs d'accueils et administratif, un centre physiothérapie avec notamment un laboratoire de performance, un centre d'hydrothérapie avec 2 piscines, bain turcs et bassin d'eau glacée), un bloc opératoire comprenant 4 salles d'opérations, une stérilisation centrale de 24 unités, un centre d'imagerie médicale (comprenant la radiologie conventionnelle 2RX, 2 écho, 1 mammo, 1 écho de réserve, un centre IRM de 3 appareils, un centre scanners avec 1 CTscan, PETscan,1 SPECT CT scan, le labo C), un centre de radiothérapie, les locaux communs d'accueil, d'attente et de réception, la cafétéria et les salles de colloques, les locaux techniques en sous-sol, 2 niveaux de parking pour 220 places.

Le projet existant comprend une réhabilitation lourde des services en continuité du B2 et plus particulièrement le plateau technique existant du B1 avec ses 4 salles d'opérations. Les travaux sont menés sont aucun arrêt de l'activité du B1.

Le bâtiment est raccordé aux réseaux de chauffage et  de froid à distance. Pour des raisons de température de production d'eau froide, le froid nécessaire au refroidissement des machines médicales est produit par des machines à compression électrique.

L'intégralité du bâtiment est ventilée en double-flux. Des installations spécifiques sont prévues pour les blocs opératoires par exemple.

Dans le lot des installations sanitaires sont traités les lots ordinaires comme l'eau chaude, l'eau froide, les écoulements et le gaz naturel. À cela s'ajoutent les fluides spéciaux propres à l'activité médicale comme l'oxygène liquide, le vide d'air, l'air comprimé.

Prestations

Maîtrise d'œuvre en ingénierie technique : structure, fluides, thermique, sécurité incendie, électricité, VRD, qualité environnementale du bâtiment et médecine nucléaire.

Des projets qui pourraient vous intéresser...

BG est actuellement actif sur plus de 2000 projets. Retrouvez ici d'autres projets qui pourraient vous intéresser... 

Tous les projets