SBB

Chauffer les aiguillages ferroviaires avec le soleil et l'eau

17.06.2019

Dans le cadre de son engagement en faveur du développement durable et de l'objectif ambitieux de réduire de moitié ses émissions de CO2 d'ici 2025, les CFF ont mandaté BG, en collaboration avec la HES de Rapperswil, pour réaliser une étude sur le chauffage des aiguilles sans CO2.

De mi-octobre à mi-avril, les CFF chauffent, en effet, pas moins de 7500 aiguillages, dont les deux tiers à l'électricité et un tiers au gaz naturel et au propane, émetteur de CO2. 

Un procédé innovant et prometteur

L'idée est de remplacer le propane par le méthane synthétique produit localement au moyen de panneaux photovoltaïques, d'eau et d'adsorption d'air. Il est ensuite comprimé et stocké pour une utilisation ultérieure. Ce procédé, appelé Power-to-Gas, est actuellement l'une des technologies les plus innovantes et les plus prometteuses pour la production d'énergie durable et il constitue l'une des spécialités de BG.

Outre la faisabilité technique et industrielle, ainsi que la clarification des mesures de sécurité, l'étude porte sur le dimensionnement de deux installations de test, qui serviront de base pour une éventuelle installation pilote.